Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Retour des libertaires à la Fédération étudiante de l’Université du Chili (FECH)

Alternative Libertaire Toulouse

http://www.anarkismo.net/attachments/dec2011/luchar_1_1.jpgCette semaine se sont conclues les élections de la Federación de Estudiantes de la Universidad de Chil (Fédération Étudiante de l’Université du Chili - FECH). Dans ces élections, les libertaires ont fait un retour historique à sa tête après 88 ans d’absence, alors qu’elles et ils étaient la force principale dans la mythique fédération des années 20 [1].
Cette année, qui a vu les plus massives et radicales contestations étudiantes des dernières décennies, a aidé au développement des forces de la gauche révolutionnaire dans le mouvement étudiant. Pour ces raisons, ce n’est pas une coïncidence, dans la Fédération Étudiante du Chili (CONFECH), le principal syndicat étudiant conduisant la contestation aux côtés des autres, la gauche a gagné des forces. Dans la CONFECH, la tendance libertaire s’est construite durant les dernières années comme l’une des plus importances tendances du mouvement, occupant de plus en plus des positions de visibilité dans la perspective de démocratisation de l’organisation, de subversion de la logique de la démocratie représentative et de promotion des tendances radicales surgissant de la base, afin qu’elles prennent les reines du mouvement.
En particulier, ce 6 décembre, se sont concluent les élections de la FECH, la plus grande fédération étudiante de la CONFECH, dans lesquelles, la plateforme LUCHAR a obtenu une victoire majeure en arrivant troisième avec plus du 1800 votes sur un total de 14 000 votes, face à 9 autres concurrents. LUCHAR est composé du Front des Étudiant-e-s Libertaires (Frente de Estudiantes Libertarios - FEL) et de d’autres groupes comme Mapu Auka et des indépendant-e-s de gauche de différentes facultés.
Suite aux élections de la fédération, Felipe Ramirez, membre du FEL et candidat de LUCHAR pour le secrétariat général agira dans le conseil exécutif de la fédération. De gagner des positions dans la fédération porte une symbolique importante pour le mouvement libertaire chilien, ayant passé 88 ans sans positions dans ce conseil. Toutefois, ce n’est pas la première fois que des membres du FEL se sont impliqué-e-s dans une fédération, c’est plutôt maintenant plus visible et publicisé à l’université [2].

Lire la suite sur Anarkismo.

Commentaires