Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Le capitalisme est une voie sans issue, sortons-en !

Alternative Libertaire Toulouse

http://www.alternativelibertaire.org/IMG/cache-190x145/arton4207-190x145.jpgDe la crise financière entamée en 2007 à la catastrophe nucléaire de Fukushima, en passant par l’exploitation de milliards de personnes, les crises alimentaires dans le monde ou les situations de guerres impérialistes (Libye, Afghanistan, Irak), le système capitaliste révèle sa logique : pour les profits de quelques uns, on emmène l’ensemble de l’humanité et de la planète droit dans le mur !

Refusons de payer la facture de la crise !
En Europe les politiques de destruction des droits sociaux se multiplient. En France, les « affaires » (Woerth-Bettancourt, Alliot-Marie) révèlent une fois de plus les liens qui unissent le pouvoir d’Etat et les plus riches. Et malgré une illégitimité de plus en plus flagrante, les réformes réactionnaires continuent.
Dans ces périodes de crise, les bourgeoisies à la tête des grandes puissances ont toujours préféré jouer la carte du nationalisme et de la guerre plutôt que de voir leur pouvoir remis en question. Ce n’est pas pour rien que l’on a de plus en plus de mal à différencier droite et extrême droite.
Oui, il y a depuis des années des poussées fascisantes en Europe. Le repli nationaliste ne doit pas faire oublier la réalité économique : les capitalistes ne se sont jamais portés aussi bien. En France, les profits des 40 plus grosses entreprises sont de 82,5 milliards d’euros en 2010. Qui se goinfre avec le fruit du travail des salarié-e-s ? Les patrons et les actionnaires. Et qui nous dit qu’à cause de « la crise », on ne peut pas augmenter les salaires, qu’on doit licencier, délocaliser, et privatiser la sécurité sociale ? Les mêmes ! Nous ne nous y résignons pas !

Lire la suite sur Alternative Libertaire.

Commentaires