Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Intervention d'AL lors de la réunion débat du 4 avril sur les fronts anticapitalistes

Alternative Libertaire Toulouse

http://www.vp-partisan.org/local/cache-vignettes/L179xH250/arton959-0c269.jpgContrairement à ce qu’ont voulu nous faire croire gouvernements et instances internationales, la crise à laquelle nous sommes confrontés depuis 2007 n’est pas une simple griffure dans un corps sain, qu’il suffirait de soigner pour que tout reparte. Il s’agit, bien au contraire, d’une crise du système capitalisme, rien de moins. La preuve en est que 7 ans plus tard, l’économie de plus en plus de pays menace de s’effondrer. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir dénoncé les aberrations du système. A Alternative Libertaire (mais nous ne sommes pas les seuls), nous pensons depuis longtemps que seule une transformation révolutionnaire permettra un changement de société. Car, ce que nous défendons, c’est une nouvelle manière de vivre ensemble, égalitaire, solidaire, réellement démocratique, plus respectueuse de l’environnement comme de l’humain. Une société libérée des absurdités liées au productivisme, à la mondialisation libérale et à l’accaparement des ressources et des fruits du travail par une minorité, au service d’une minorité.
Pour parvenir à un changement si radical, nous pensons qu’il est nécessaire d’articuler luttes sociales et promotion d’un projet de société communiste libertaire.
Alors que les gouvernements passent, les problèmes sociaux s’amplifient et la domination d'une caste économique se maintient, voire se renforce. Le changement ne viendra pas «d’en haut» par une énième alternance gauche-droite ou droite-droite. Les programmes qu’on nous balance aux élections ne sont que des simulacres auxquels plus personne ne croient et ne servent qu’à invisibiliser les véritables questions de société. Le seul réel changement possible ne peut venir que de la mobilisation des travailleurs et des travailleuses, des chômeurs et des chomeuses, des retraité-e-s, ainsi que des jeunes pour renverser le rapport de force.
Partout dans le monde la grande majorité des populations vie sous le joug de la tyrannie et du capitalisme. Les révolutions en Afrique du nord et au Moyen-Orient ont réussi à chasser des dictateurs. Mais la montée en puissance des réactionnaires nous rappelle que la route est encore longue jusqu’à l’avènement d'une société débarrassé des inégalités et de l’oppression.

Lire la suite de l'intervention.

Commentaires