Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Homophobie : La pastorale étudiante complice

Alternative Libertaire Toulouse

Aujourd’hui, des militantEs d'Act Up-Sud –ouest, du NPA, de la CNT, de l'AL, d'OCML-VP, de l'UAT et Des Panthères Enragées ont zappés la pastorale étudiante de Toulouse à l'occasion d'un débat sur l'éthique et la protection de la vie lors du festival « Open Church ». Cette paroisse, membre du diocèse de Toulouse, est depuis bien longtemps un lieu de rendez-vous de la droite réactionnaire, de l'extrême-droite toulousaine, et depuis plusieurs mois, de La Manif Pour Tous 31.
Par cette action, nous dénoncons touTEs ensemble l'homophobie, la biphobie, la lesbophobie et la transphobie que véhiculent et encourage le collectif de la Manif Pour Tous, avec la complicité et l'appuie stratégique de la pastorale étudiante, et plus largement du diocèse de Toulouse (organisation de bus pour les Manifs dites « pour tous » parisiennes, organisations de débats, hébergement de réunions, appuie financier …). Spécialement en ce jour où est organisé un débat autour des questions d'éthiques de dignité de la personne et de protection de la vie nous dénonçons les discours d’exclusions, anti avortement, sexistes, homophobes et transphobes qui vont s'y tenir.
Depuis plusieurs mois, en France et à Toulouse, la Manif Pour Tous, encouragée par l'église catholique et l’ensemble des composantes de la droite, déverse dans les médias et dans la rue son « venin » homophobe sous couvert de protection de la famille soi-disant traditionnelle. Ainsi nous, personnes LGBTI, avons été la cible de leurs violences par leurs attaques verbales morales et physiques : depuis le début des manifestation anti-mariage et adoption, les agressions physiques envers les trans, les gouines, les biEs et les pédés n'ont fait qu'augmenter. Le faux sang déversé aujourd’hui est le symbole de celui versé par nos amiEs, amourEs et camarades que ces divers collectifs homophobes ont fait couer et font toujours couler en France et dans le monde entier.
A Toulouse et partout ailleurs, nous refusons cette libération de la parole et des actes homophobes, et nous seront toujours prêtEs à les dénoncer et à les combattre.

Commentaires