Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Hausse de la TVA : c’est du racket social !

Alternative Libertaire Toulouse

http://www.alternativelibertaire.org/IMG/cache-137x190/arton4638-137x190.jpg3ème plan d’austérité en 6 mois ! Sarkozy l’a annoncé le 29 janvier, le pouvoir veut augmenter le taux normal de TVA de 1,6 point et exonérer le patronat de cotisations familiales. Entre autres mesures d’austérité, celle là est clairement un gros chèque au patronat.
Tout Va Augmenter !
La hausse de la TVA, c’est la hausse des prix, et le reste n’est que mensonge.
Pour que les prix ne bougent pas, alors que les taxes augmentent, il faudrait que les patrons réduisent leurs marges, en bref, qu’ils fassent moins de profits… Alors que rien ne les oblige a le faire, ils ne risquent pas de se serrer la ceinture par pure gentillesse. Le ministère des Finances évalue lui-même que cette hausse coûtera en moyenne 260 € par an et par ménage. Le passage de la TVA à 21,2% intervient dans des secteurs de dépenses contraintes (énergie, transport, Télécom, habillement etc) c’est à dire qu’il concerne les produits de première nécessité, qui constituent l’essentiel du budget des ménages modestes, contrairement à ce qu’affirme V. Pécresse.
Dès demain, le chantage à l’emploi !

Les patrons, soutenus pas l’État, se plaignent des « charges sociales », qui les écraseraient et du coût du travail qui serait exorbitant. C’est une vaste plaisanterie de mauvais goût : notre travail n’est ni un coût, ni un poids, notre travail, c’est ce qui produit toutes les richesses de cette société. Ce que les patrons veulent dire en clair, c’est qu’ils nous paient trop a leur goût, qu’ils ne font donc pas assez de profit et veulent baisser notre salaire indirect (la différence entre salaire brut et net, qui sert a financer les allocations familiales , la sécu, le chômage… bref, les cotisations sociales qu’ils appellent des « charges »).

Lire la suite sur Alternative Libertaire.

Commentaires