Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

combattre le chômage et non les chômeur-euse-s

Alternative Libertaire Toulouse

 

 

"Du travail de qualité, pas des contrôles".

 

Quand un gouvernement ne sait plus comment créer des emplois, il cherche à éliminer les chômeurs.

Les déclarations provocatrices de Monsieur le Ministre du Travail ce matin, annonçant un contrôle renforcé des chômeurs, représentent une nouvelle agression de la part du gouvernement Valls 2 contre les chômeurs, intermittents et précaires : les chômeurs qui ne pourront pas prouver une recherche d'emploi assez active seraient radiés de Pôle Emploi.

 

Plutôt que de faire en sorte que le chômage baisse et que les sans emplois soient correctement indemnisés, le gouvernement préfère donc prendre les chômeurs pour bouc-émissaires en sous-entendant que le chômage serait de la faute des chômeurs eux-mêmes.

Mais à qui le gouvernement veut-il faire croire que 6 Millions de chômeurs seraient toutes et tous incapables de rechercher et trouver des emplois, alors que le gouvernement conduit de plus en plus ouvertement une politique ultralibérale qui détruit des emplois et crée du chômage ?


Après avoir renié ses engagements sur le régime des intermittents du spectacle, le Ministre du Travail, M. Rebsamenti, s'attaque plus violemment encore à l'ensemble des chômeurs.
Incapable de s'attaquer au monde de la finance, il préfère s'attaquer aux plus faibles d'entre nous en faisant monter l'exclusion et la haine des pauvres contre les pauvres.

Ce gouvernement est indigne et dangereux, il ne nous représente pas et ne nous défend pas. Nous ne pouvons pas le laisser détruire nos droits sociaux et nous faire payer ses incompétences et sa lâcheté.

Nous appelons donc l'ensemble des chômeurs, intermittents et précaires à se tenir prêtes et prêts pour une (re)mobilisation d'ampleur, en défense de nos droits sociaux.

Coordination des Chômeurs, Intermittents

et Précaires de Toulouse et Midi-Pyrénées (CIP-MP).

 

 

Le 2 septembre 2014."

Commentaires