Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Carré d'Info : Toulouse : l’expulsion débouche sur une réquisition de logement inédite

Alternative Libertaire Toulouse

Une semaine après leur expulsion, les militants du CREA ont réquisitionné des locaux de 5400m2 vides et inoccupés depuis six ans à quelques mètres à peine de leur ancien squat. Ils espèrent pouvoir l’occuper tout l’hiver.
« On est à 50 mètres à peine à vol d’oiseau (de l’ancien bâtiment occupé, ndlr). Cela montre bien qu’en terme de gestion du patrimoine il y a un problème ». Depuis le toit du bâtiment du 22 rue Demouilles dans le quartier du Pont des Demoiselles, l’ancienne résidence du CREA (Collectif pour la Réquisition l’entraide et l’autogestion) se profile à quelques pâtés de maisons cossues. Expulsés des locaux appartenant au ministère des affaires sociales allée des Demoiselles, les militants ont changé de propriétaire et investi l’ancien siège de l’URSSAF de Haute-Garonne et ses 5400m2 inoccupés depuis 2006 et mis en vente. Entrés discrètement depuis le lundi 3 septembre, ils ont officialisé leur réquisition vendredi 7 septembre. Ce week-end ils ont débuté l’installation des futurs appartements et ateliers.
Cuisine équipée, salle de réunion et moquettes de direction
Inhabités depuis toutes ces années, les locaux semblent pourtant en bon état. A l’entrée, le portique électrique s’ouvre au passage du visiteur. A l’intérieur, tout semble être resté figé depuis le départ des anciens locataires. Au rez-de-chaussée des militants s’affairaient dimanche après-midi à nettoyer les toilettes. A proximité, la cuisine est encore totalement équipée et en état de marche. « J’ai testé le four, il marche », glisse notre guide. Au terminus des monte-plats, la salle de restauration baignée dans le soleil de fin d’été est intacte.

Lire la suite sur Carré d'Info.

Commentaires