Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Carré d'Info : Les Molex prêts à « continuer la lutte durant des années »

Alternative Libertaire Toulouse

 

http://carredinfo.fr/wp-content/uploads/2012/04/190-anciens-salari%C3%A9s-de-Molex-%C3%A9taient-%C3%A0-Toulouse-hier-pour-une-audience-devant-le-Conseil-des-prudhommes-Photo-Carr%C3%A9-dInfo-597x447.jpgBientôt trois ans après la fermeture de leur usine, « les Molex » poursuivent leur combat pour la reconnaissance du préjudice qu’ils ont subis. Leur objectif : que la maison mère américaine, Molex Inc., soit tenue responsable des licenciements des 283 employés du site de Villemur-sur-Tarn. C’était le sens de l’audience d’hier devant le conseil des prud’hommes. Mais les juges ont reporté la décision au 28 juin.
Qui est responsable ?

La salle d’audience du tribunal des prud’hommes était trop petite pour accueillir tout le monde, et c’est finalement la Grande Chambre d’Appel de Toulouse qui a fait le plein. 190 anciens employés de l’usine Molex avaient fait le déplacement pour assister à cette audience d’une importance capitale. Le conseil des prud’hommes devait se prononcer sur une question épineuse : la maison mère américaine, Molex Inc., doit-elle être jugée responsable de la fermeture de l’usine aux côtés de la SARL Molex Automotive, filiale française du groupe américain, aujourd’hui liquidée?
L’argument phare de la défense, en la personne de Me Dubure Lambert, consiste à nier le statut d’employeur de la société américaine vis-à-vis des plaignants. Arguant « l’absence de contrat de travail entre Molex Inc. et les salariés, qui suppose l’existence d’un lien de subordination », Me Dubure Lambert a fait jouer la notion de groupe industriel, et d’autonomie des sociétés qui le composent. La faute incomberait donc à la SARL Molex Automotive, qui selon elle était le véritable employeur.

Lire la suite sur Carré d'Info.

Commentaires