Alternative Libertaire - Toulouse Alternative Libertaire est une organisation communiste libertaire née en 1991. C'est aussi un journal qui diffuse tout les mois une analyse libertaire sur les luttes et l'actualité.

Appel à la solidarité de la section Madison, Wisconsin de l’Industrial Workers of the World (IWW).

Alternative Libertaire Toulouse

Camarade Travailleurs et travailleuses – Étudiantes et étudiants - Supportaires
Le Capital international confronte présentement le classe ouvrière internationale au niveau mondial. Nos voisin-e-s en Égypte, Libye et Tunisie ont récemment montré au monde comment mettre à genou des gouvernements et dirigeants. Alors que se déroule la lutte, nous apprenons de chacun-e, de minute en minute.
Le règne despotique et la répression prend plusieurs formes
À Madison, l’Industrial Workers of the World est un syndicat actif dans la lutte contre le Gouverneur Scott Walker, qui sert les infâmes frères Koch et plus généralement les intérêts des grandes corporations. Nous croyons que ça prendra une Grève Générale pour empêcher la législation de Walker et renforcer le mouvement ouvrier.
Le Gouverneur Walker et les législateurs conservateurs ont mis de l’avant un plan qui détruira pratiquement tous les syndicats pour les employé-e-s du secteur public, à l’exception de ceux des pompiers, de la police et de la patrouille d’État. Ils planifient également de couper sévèrement dans les programmes d’assistance sociale et d’aide médicale, et de réduire les droits des immigrant-e-s.
Avant que cet accord puisse passer, des membres syndicaux de la base et des supportaires avaient massivement occupé le Capitole et manifesté à l’extérieur. Les professeur-e-s ont tenu des « sick-outs » (action collective consistant à appeler pour se déclarer malade pour le travail) et les étudiant-e-s ont sorti dans les rues et occupé des bâtiments. Il s’agit d’un niveau soutenu d’agitation qui n’a pas été vu depuis longtemps aux États-Unis. De plus, la fédération ouvrière à Madison a endossé une grève générale et aucune concession, amenant l’idée de la grève générale dans les débats publics. Cette mobilisation a continué durant plusieurs semaines alors que les législateurs de l’opposition ont fuit l’état, empêchant le projet de loi d’être approuvé.
Toutefois, malgré tout le support pour les travailleuses et travailleurs du secteur public du Wisconsin, Walker et ses supportaires ont trouvé un échappatoire parlementaire qui leur a permis d’éviter l’impasse. Il y a une forte poussée pour révoquer les politiciens qui ont supporté le projet de loi. Nous croyons que ce moyen d’action ne fera que neutraliser la colère légitime du peuple. Afin de changer les choses, nous devons nous engager à utiliser les forces que nous avons comme travailleurs et travailleuses : le pouvoir d’arrêter le travail.

Lire la suite sur Anarkismo.

Commentaires